Lorsque l’on perd un être cher, garder un lien avec lui, d’une façon qui nous est propre semble naturel. Certains lui adressent des lettres, d’autres vont « le visiter » au cimetière. Chacun tricote à sa façon un nouveau lien qui, dans un premier temps restera extérieur et puis au fil du deuil se transformera en lien/présence intérieur(e).

« Tu n’es plus là où tu étais, mais tu es partout là où je suis. »  (Victor Hugo)

On évoque souvent lors de nos échanges la création d’un petit autel dédié au défunt. Un endroit qui évoluera sur votre chemin de deuil ; un espace qui vous parle, qui invite au recueillement et à l’échange.

bougies-pour-accompagner-un-mort

Comme je l’explique, il n’y a pas de règles pour créer votre autel en l’honneur de vos disparus, il suffit juste (encore une fois !) de suivre votre coeur. Réalisez-le en mettant une intention personnelle. Vous pouvez y déposer. :

  • des photos du défunt,
  • des objets symboliques et transitionnels (un pendentif ou ses lunettes…)
  • des morceaux de souvenirs « olfactifs » (une pipe, un stylo, du parfum ...)
  • des bougies (symbole de source de vie et d’élévation de l’âme)
  • des gris-gris qui vous relient,
  • de la couleur avec des cristaux, des fleurs,
  • de l’encens que vous ferez bruler à chaque fois que vous viendrez vous recueillir.

Cet espace est celui de vos prières, de votre dialogue intérieur. Rendez-le lumineux, de l’Amour. Mettez-y des fleurs, illuminez-le d’une lumière diffuse avec des bougies, donnez-lui Vie !

Certaines personnes que j’ai accompagnées, m’ont dit avoir réalisé un autel, comme un véritable petit temple, pour palier au départ brutal de leurs proches. En se recueillant devant cet autel, cela leur a permis de cheminer dans leur deuil, en faisant vivre la mémoire du défunt, jusqu’au jour où ils n’ont plus ressenti ce besoin et ont poursuivi le « dialogue » dans leur coeur.

Une grand-mère, qui a perdu son fils, m’a raconté que ses petites filles déposent des petits cailloux devant la photo de leur oncle, à chaque fois qu’elles viennent lui rendre visite. L’instant est souvent joyeux. C’est un temps d’échange et de partage familial pour honorer le défunt.

grisgris-pour-autel
Cadeau de deuil : un bijou d’autel

 Alors si vous en ressentez l’appel, laissez vos émotions et votre coeur vous tenir la main et créez votre espace personnel qui vous relie à votre proche décédé.