Après la perte : cheminer vers l’apaisement…

« Le deuil n’est pas un état mais un processus » Colin Parkes (psychiatre anglais

Apprivoiser l’absence, faire face à la perte… Ce long cheminement intérieur peut parfois vous sembler tellement chaotique, épuisant, sans fin… Il  vous semble que plus les jours passent et plus cela devient difficile à vivre.. Il peut arriver que vous vous sentiez démunis devant ce chemin et qu’il vous semble totalement impossible de traverser ce deuil.

C’est simplement reconnaître ses limites qu’oser demander de l’aide, surtout lorsque cela concerne la maladie, le deuil ou la fin de vie… Il est si compliqué d’exprimer sa souffrance face à nos proches.  Surmonter un deuil prend du temps, votre temps…

Fréquemment, le replis sur soi est l’un des premiers réflexes en période de deuil. Sachez que malheureusement, tout ce qui n’est pas partagé peut potentiellement entraver votre chemin… C’est pourquoi il faut éviter que ces émotions ne se cristallisent. Je vous propose un accompagnement individuel afin de vous aider à vivre ce deuil.

L’approche proposée au cabinet est douce : nous avançons à votre rythme, en respectant vos limites et vos croyances et prenons le temps d’appréhender chacune de vos émotions afin de vous reconnecter à votre moi intérieur.  Cette période de « flottement » que vous vivez pourra ainsi être mieux comprise et acceptée. 

Je vous propose de vous aider à vous remettre en mouvement alors que tout s’est figé. A l’aide de différentes techniques, telles que l’hypnose ou l’EFT, nous travaillerons ensemble sur : 

♦ L’expression de vos émotions

Reconnaître et exprimer ses émotions est fondamental dans ce temps du deuil où l’on se retrouve bien souvent seul face à soi-même. Raconter permet d’ancrer dans le réel l’événement que vous avez vécu. Nous allons cheminer jusqu’à l’apaisement, par une écoute bienveillante, nous mettrons des mots sur la colère, la culpabilité et la tristesse ou toute autre émotion qui vous empêche d’avancer.

♦ La préservation du lien 

Le maintien d’un lien d’attachement est très important dans l’approche que je propose, le défunt à une vraie existence au sein de la thérapie… Le deuil est un processus de cicatrisation, aucunement d’oubli… Vous serez guidé afin de transformer votre chagrin et conserver, ou construire, un nouveau lien avec la personne disparue. Accepter n’est pas oublier.

♦ Le cheminement vers l’apaisement 

Naturellement, le processus de deuil avançant, votre relation à la personne disparue va se transformer et se redéfinir, pour passer alors d’une relation extérieure à une relation intérieure. Je peux également vous accompagner sur ce chemin de la transformation de votre souffrance à l’aide de l’hypnose spirituelle et du Processus Hypno-Évolutif de Communication avec les Défunts (PCD).

« Avec notre mort, il suffit de mourir. Mais c’est avec celle des autres qu’il faut vivre» Mascha Kaléko